Post-confinement

Trois petits coups martelés à la porte , puis un grattement léger . C’était lui , la façon de s’annoncer . Apres de longues semaines de séparation par ces temps de confinement , ils allaient enfin se retrouver . Elle se dirige lentement vers le hall d’entrée cherchant à canaliser l’excitation, l’envie, le désir qui la submergent.  Se voir, se sentir, se toucher, se gouter et se redécouvrir . Enfin!

Ce moment accroché au temps du manque, de ce vide de l’absence, de ce trop-plein de l’attente qui vous bouffe, vous fait douter de tout et de vous-même.

Continuer la lecture de « Post-confinement »

Dépannage surprise

Il lui avait téléphoné  la veille . Le ton était presque grave , la voix caverneuse comme couverte d’un voile d’émotions incontrôlables. Elle s’en était un peu inquiétée. Qu’avait-il de si important à lui dire qu’il ne pouvait le faire en ligne?

Ah c’est comme ça qu’il osait lui dire que leur contrat devenait caduque et que chaque partie devait se retirer pour retrouver une relation nouvelle plus complice, plus confidente , plus intime mais dans le respect des désirs , des envies, des sentiments de chacun pour de tierces personnes, les absents, les lointains , les « aimants » ou soit disant tels.

Elle s’était apprêtée comme à l’accoutumée. Lingerie fine noire, robe moulante échancrée et courte pour que les regards se portent sur ses jambes gainées de bas couture plutôt que sur son visage qu’elle dissimulait derrière de grosses lunettes de soleil.

Continuer la lecture de « Dépannage surprise »