Oh la Louve, comme vous avez de grandes oreilles!

Forte de son appétit de découverte et de partage, Lo(u)ve chasse les différentes facettes artistiques d’expression érotique ou pornographique ( points de vue des humains qu’il lui faudra creuser dans les nuances). Elle note l’engouement des hommes comme des femmes pour les podcasts spécifiques qui fleurissent de plus en plus dans ce domaine de prédilection. Qu’est ce que l’audio apporte en comparaison de films? Qui les met en ligne et de quelle nature sont-ils? Il n’en fallait pas plus pour que Louve vous donne quelques pistes à suivre . A vos oreilles!

Continuer la lecture de « Oh la Louve, comme vous avez de grandes oreilles! »

Quand le monologue du vagin devient une grande muraille et plus

Great Wall of Vagina – panneau n°3 – Jamie McCartney

Les organes génitaux féminins ont longtemps été une source de fascination, récemment célébrées( journée de la femme, mars 2019), mais généralement source de  confusion. Étape que  l’artiste britannique Jamie Mccartney  a saisi, 10 ans après son Bachelor of Fine Art , diplôme d’étude expérimentale d’ Hartford Art school (USA) , pour créer une sculpture murale monumentale The Great Wall of Vagina (la grande muraille de vagin).L’œuvre d’art de 8 mètres de long est  composée de quatre cents plâtres de vulves(moulages) toutes uniques, disposées en dix grands panneaux. McCartney a entrepris de rendre ce projet aussi large et inclusif que possible. L’âge des femmes est compris entre 18 et 76 ans. Sont représentées les mères et les filles, les jumelles  identiques, les hommes et les femmes transgenres ainsi qu’une femme avant et après son accouchement  et une autre avant et après la labiaplastie. Des femmes du monde entier  se sont portées volontaires dans une réaction extrêmement positive à ce  projet.

Continuer la lecture de « Quand le monologue du vagin devient une grande muraille et plus »

Premier cours de libertinage

Mon Seigneur, mon Maitre

 Merci de m’autoriser à livrer à mon amie Louve ce témoignage . Vous souvenez-vous de ce test que vous m’avez imposé , mission confiée, qu’avec vous j’ai relevée  et accomplie? Vous aviez projeté de me laisser vous accompagner à l’une de vos chères soirées  chez des Maitres et Maitresses dont vous êtes redevable. Nous n’avions, pour l’instant , vécu que nos jeux, nos rites, vos désirs, loin de tout public averti. Combien je suis fière de l’éducation que vous me faites et c’est honneur que de vous servir dignement et d’y prendre autant de plaisirs que vous m’en accordez.

Continuer la lecture de « Premier cours de libertinage »

Oh putain, la salope. oui mais « éthique »!

Mon roudoudou, ma puce, mon loup,  ma chérie, mon bébé, ma perle, mon trésor et tous ces petits mots doux et tendres sont des éléments du langage affectif. Cette  pulsion de nommer l’être aimé  par l’appropriation d’un terme , d’une métaphore in appropria . Réducteur et  possessif, ce surnom  n’est pas toujours apprécié  . On y trouve du cocasse, du léger, de l’amusant définissant un sentiment, une caractéristique, on y frise parfois l’anecdotique, le ridicule . Dans un tout autre contexte que la louve aimerait explorer « mon ptit loup » s’adresse à « sa chérie » autrement et cela donne  » ma chienne », « ma salope ». A cette locution , louve retrousse les babines . Quels différents sens donnent les humains à ce mot cru, grossier, injurieux ? Comment une femme peut -elle passer d’un état de madone quasi statufiée à celui d’une malpropre, débauchée à la vie dépravée?? L’enquête est ouverte et louve va renifler sur la piste psychosociale et plus de cette « salope » là.

Continuer la lecture de « Oh putain, la salope. oui mais « éthique »! »

Pénétration en infraction, vive la circlusion

 Baise moi maintenant ! Je veux bruler de l’intérieur. Et puis non , laisse-moi m’enfiler sur toi, t’enserrer , te couvrir ta bouche de mes 4 lèvres du bas , m’y frotter sans que tu ne me pénètres . J’entrouvrirai  cette humide grotte et t’y laisserai en gouter la douceur, la moite chaleur, la source ruisselant des parois à mon rythme, à mes envies . Poursuivre cette circlusion en glissant sur ton buste.

Continuer la lecture de « Pénétration en infraction, vive la circlusion »

Tendre le fil – Tantra, tentera pas ?

Mis un peu à toutes les sauces il a été de mode de proposer différentes techniques ou pratiques , dans le cadre de développement personnel ou de thérapie, des initiations , des stages de relaxation , méditation , massages ou sexe tantriques . Que se cache t’il sous ce mot ? A-t-on besoin d’un guru, d’un guide, d’un coach , d’un tutoriel ? N’en avons-nous pas fait l’expérience sans le savoir lors d’un rapport, d’un moment vécu en synchronicité totale avec l’autre? Louve , curieuse de nature se met en quête d’en indiquer quelques pistes humées lors de ses propres expériences et de vous transmettre des références tant faire se peut.

 Tantrisme : tous à votre Wikipédia ! Prenez le fil, la trame du tissu , la continuité, la méthode vers lesquels tendre et oubliez les prouesses du catalogue, à l’occidentale du Kâma-Sûtra.  Philosophie, religion, ritualisation, laisser chacun consulter, creuser et approfondir le puits de connaissances. La version occidentale  en comparaison des pays d’origine en sert des ersatz codifiés par chaque « enseignant  » dans un but lucratif tres  souvent. Difficile de simplifier , le but ici est plutôt de clarifier et d’en proposer un fil conducteur que vous pourrez tendre selon vos possibilités, envies et désirs.

Continuer la lecture de « Tendre le fil – Tantra, tentera pas ? »

Plan P

Il était éreinté par une longue journée professionnelle ; des réunions à n’en plus finir, des dossiers toujours plus urgents les uns que les autres à traiter avec la plus haute vigilance, des appels téléphoniques, des mails en instance et tous ces petits détails à ne pas oublier, ne pas négliger. Bref , son lot quotidien . Elle l’avait accueilli avec un grand sourire. Une musique d’ambiance, les volets mi-clos , une bougie parfumée laissait flotter dans l’air les douces fragrances du ylang ylang, fleur de tiaré , senteurs des iles . Elle lui fit ôter son tee shirt , le guidant d’une main habile vers la chambre où trônait une table de massage . Ses mains expertes lui détacha sa ceinture et le bouton récalcitrant de son jeans .En le regardant droit dans les yeux , elle fit glisser lentement le zip et tandis qu’elle faisait descendre son pantalon , il se tortilla pour en accélérer la chute . D’un geste preste, il se débarrassa de son slip et s’étendit à plat ventre sur la table .

Continuer la lecture de « Plan P »