Je suis une fille de joie…E. Mas. Prangana

Parce que le serveur de son site « bug » et parce que Lo(u)ve joyeuse toujours !Oui , je suis une de ces filles de joie. En copie, l’intégralité de votre article de blog. Lo(u)ve ne vous a pas demandé l’autorisation , animale sauvage , mais Namaste !!!

Oui, je suis une Fille de Joie ! Profondément, intimement, une Fille de Joie. Littéralement, et à plusieurs titres… Oui, il semblerait qu’Eros ait versé dans mon Sang quelques gouttes de son ivresse langoureuse et joyeuse, un brin sauvage et toujours ondoyante, savourante… Oui, il semblerait que la délicieuse Marie-Madeleine ait enveloppé mon Corps et mon Âme d’un intense voile d’Amour écarlate. Et il semblerait qu’Isis, Hathor et Sekhmet chuchotent à chaque instant à mon Ventre tiède et bercent mon Calice avec lenteur et magie…

Continuer la lecture de « Je suis une fille de joie…E. Mas. Prangana »

Iroha -La Quarta Corda

 Magnifique fusion de 2 arts traditionnels japonais . Shibari, kinbaku avec les cordes d’Andrea de  » La Quarta Corda »et l’encre de calligraphie de Sho 良友 illustrant le poème Iroha . Ancient poème japonais datant de l’ère Heian , à propos du  » Mujo » l’impermanence de toute chose , concept fondamental dans le Buddhisme

Iroha

 Traduction du poème tracé sur le corps du modèle : Même les fleurs colorées et parfumées sont vouées à se disperser . Qui dans notre monde est inchangeable?

Aujourd’hui j’ai croisé les profondes montagnes de l’existence évanescente. Je n’aurai pas de rêves superficiels ni n’en serai troublé.

Comptine du loup contre la fuite du Temps

Tu me dis :  » Je vais disparaitre.  » Cette menace retentit comme un coup de gong, un uppercut en plein visage, comme une avalanche mortelle , un tsunami emportant tout sur son passage.

Je me noie alors dans un verre d’où les souvenirs émergent. Tel un iceberg sous l’effet du réchauffement climatique, je fonds en pluie des yeux, en brumes éthyliques, assaillie par les images mentales imprégnées de toi, récurrentes, obsédantes. Mon corps, lui aussi , se rappelle chaque caresse, chaque étreinte, chaque désir exprimé, dessiné, gravé maintenant dans la pierre du cœur et de l’âme. Rappelle-toi aussi de cette dernière rencontre chair à chair, volupté à désir, jouissance à plaisir, réalité à fantasme et plus encore !

Je me perds à t’aimer au-delà de l’art du sensuel éprouvé, du sexuel irraisonné, d’une initiation renouvelée de sexe tendre, de tendresse crue. Tu  aimes tes  » femmes », tes  » chéries », tes douces , tes ….et me gagnes à les aimer aussi et à me perdre. Accroche- toi à moi, je te serre fort et je t’enlace de mes cuisses quand tu te sens attaché ailleurs. Je ronge de mes crocs le nœud gordien qui t’enchaîne à tes incertitudes, tes maladresses, tes doutes, à ce « vouloir faire le bien à tout prix ». En dénouant l’inextricable, je glisse et perds le fil. La lame du rasoir sectionne net une virtualité éthérée et ta douce réalité naît d’une parole malheureuse, d’une magie tronquée, trompeuse censurée , sans sûreté. Autant d’estafilades que nos désirs frustrés, que nos plaisirs retenus, que nos rendez-vous ratés et pourtant …..

Continuer la lecture de « Comptine du loup contre la fuite du Temps »

Quand le monologue du vagin devient une grande muraille et plus

Great Wall of Vagina – panneau n°3 – Jamie McCartney

Les organes génitaux féminins ont longtemps été une source de fascination, récemment célébrées( journée de la femme, mars 2019), mais généralement source de  confusion. Étape que  l’artiste britannique Jamie Mccartney  a saisi, 10 ans après son Bachelor of Fine Art , diplôme d’étude expérimentale d’ Hartford Art school (USA) , pour créer une sculpture murale monumentale The Great Wall of Vagina (la grande muraille de vagin).L’œuvre d’art de 8 mètres de long est  composée de quatre cents plâtres de vulves(moulages) toutes uniques, disposées en dix grands panneaux. McCartney a entrepris de rendre ce projet aussi large et inclusif que possible. L’âge des femmes est compris entre 18 et 76 ans. Sont représentées les mères et les filles, les jumelles  identiques, les hommes et les femmes transgenres ainsi qu’une femme avant et après son accouchement  et une autre avant et après la labiaplastie. Des femmes du monde entier  se sont portées volontaires dans une réaction extrêmement positive à ce  projet.

Continuer la lecture de « Quand le monologue du vagin devient une grande muraille et plus »

Tendre le fil – Tantra, tentera pas ?

Mis un peu à toutes les sauces il a été de mode de proposer différentes techniques ou pratiques , dans le cadre de développement personnel ou de thérapie, des initiations , des stages de relaxation , méditation , massages ou sexe tantriques . Que se cache t’il sous ce mot ? A-t-on besoin d’un guru, d’un guide, d’un coach , d’un tutoriel ? N’en avons-nous pas fait l’expérience sans le savoir lors d’un rapport, d’un moment vécu en synchronicité totale avec l’autre? Louve , curieuse de nature se met en quête d’en indiquer quelques pistes humées lors de ses propres expériences et de vous transmettre des références tant faire se peut.

 Tantrisme : tous à votre Wikipédia ! Prenez le fil, la trame du tissu , la continuité, la méthode vers lesquels tendre et oubliez les prouesses du catalogue, à l’occidentale du Kâma-Sûtra.  Philosophie, religion, ritualisation, laisser chacun consulter, creuser et approfondir le puits de connaissances. La version occidentale  en comparaison des pays d’origine en sert des ersatz codifiés par chaque « enseignant  » dans un but lucratif tres  souvent. Difficile de simplifier , le but ici est plutôt de clarifier et d’en proposer un fil conducteur que vous pourrez tendre selon vos possibilités, envies et désirs.

Continuer la lecture de « Tendre le fil – Tantra, tentera pas ? »