Chaud froid , glaçon bougie, un repas aux chandelles

Arrivée chez le Maître, on me convie à rejoindre vite la chambre du rituel . Curieuse et excitée de trouver ce qu’il aura préparé, j’ouvre la porte et me rue vers le lit .Là disposés de part et d’autre une tenue m’attend avec quelques accessoires . Bas en voile rebrodé , guêpière porte-jarretelles dont le bustier remonte les seins laissant la moitié de leurs globes offerts aux regards . A la place du collier de chien en  cuir , une chaîne en or se parant d’une longue plume d’oiseau effilée descendant jusqu’à la naissance des seins . Pour compléter, une jupe fendue de cuir noir aux liserés rouges et un petit boléro assorti, quelques bagues ( car mon seigneur aime voir mes doigts parés d’anneaux et de pierres griffant comme des lames de rasoir) .Une paire d’escarpins, une petite boite de maquillage, des pinceaux et 2,3 sex toys , tout est là . Méticuleusement , je me prépare et vérifie dans les nombreux miroirs  sur les murs, au plafond que la soumise est apprêtée selon les désirs du maître.

Continuer la lecture de « Chaud froid , glaçon bougie, un repas aux chandelles »

Qui est la louve ? Présentation

Louve métamorphe animale et humaine, singulière et plurielle maniant la plume, le pinceau. Insensée et sensuelle , parlant sexe sans détour pour le plaisir de jouer et d’en jouir.Mettre en mots, en images, en rimes ou en prose la sexualité positive et joyeuse. Dualité et oxymore pour narrer des nouvelles, des poèmes, partager des photos, des peintures et toute forme d’expression ainsi que ces changements qui s’opèrent au sein de l’individu, de ses relations intimes et de la société. Ecrire sans pudeur, sans tabou . Voici Lo(u)ve me pour vous.

Dépannage surprise

Il lui avait téléphoné  la veille . Le ton était presque grave , la voix caverneuse comme couverte d’un voile d’émotions incontrôlables. Elle s’en était un peu inquiétée. Qu’avait-il de si important à lui dire qu’il ne pouvait le faire en ligne?

Ah c’est comme ça qu’il osait lui dire que leur contrat devenait caduque et que chaque partie devait se retirer pour retrouver une relation nouvelle plus complice, plus confidente , plus intime mais dans le respect des désirs , des envies, des sentiments de chacun pour de tierces personnes, les absents, les lointains , les « aimants » ou soit disant tels.

Elle s’était apprêtée comme à l’accoutumée. Lingerie fine noire, robe moulante échancrée et courte pour que les regards se portent sur ses jambes gainées de bas couture plutôt que sur son visage qu’elle dissimulait derrière de grosses lunettes de soleil.

Continuer la lecture de « Dépannage surprise »