Les infortunes de la vertu ( extrait)- Raymond Queneau

Abricot de ton con et pèche de ton cul

Cerises de ta lèvre et poires de tes seins

Verger de ta jeunesse et les fruits de ta chair

Graines de carnation qu’arrose ma semence.

De tes jambes l’essor et l’herbe de ta motte

La mousse de l’aisselle et l’algue des cheveux

Les ronces de tes cils et le bois des sourcils

Pure végétation qu’arrose mon urine

Le sillon de ton dos de tes fesses la raie

De ton ventre la fente et le puits de ta bouche

Espaces entr’ouverts vallées vallons ou grottes

Antres de dilection qu’arrose ma salive

L’ivoire de ton front et le fard de tes joues

Le vernis de ton ventre et l’éclat de tes cuisses

Le satin de ta croupe le grain de tes mamelles

Etenduies éventrées qu’arrose ma sueur

Braquemart de ma queue et sceptre de ma pine

Mât puissant de mon zeb et biceps de ma verge

La raideur immuable et la dure chandelle

Excessive érection qu’arrosera ton sang.

Raymond Queneau

Laisser un commentaire