Bouche à bouche

Le souvenir de toi  mais pas que sur ma bouche

Sur un sein abimé, un téton un peu louche

Une borgne et un qui louche

Au-dessus de la ceinture

Où semble-t-il rien ne dure

D’emballer ton cœur

Et pas dans du plastique

Ni via des cordes ou des élastiques

Bondage et shibari

Des marques , parfois bonheur

Comme on a ri , comme on en jouit

Symbolique, des cordes , des nœuds

Comme un lien secret, on se fout de tous ceux

Irrespect aux normes de la poésie

Les pieds, les rimes même si

Doit y avoir de l’amour qui me met en boite

Je m’en défends et si ma peau est moite

 Je la veux par nos mots

Nos excès d’émotions

Je la veux  via nos frustrations

Pas de virgule pas de point de suspension

Plus rien à foutre de la dialectique

Plus rien à foutre de tous tes clics

Sauvez le droit en l’expression

 Et en cela nous nous comprenons

Je rime dans le vide et tu as tes cause

Mais y a rien qui nous oppose

Liberté de crier

Via sexualité

Lou(ve) frissonne

Mais Personne

Hormis toi dans un bouche à bouche

Ne pourra insuffler

L’unique pouvoir d’un baiser .

Laisser un commentaire