12 pieds, alexandrin … fantasmez!

Rimes, alexandrins bien comptabilisés

Je préfère les libertés

Rouge passion , sang ou sexe érection

Clitos, phallus ou bien têtons

Vulves, anus ou lèvres soumises

Je choisis de les circoncire

Les circluser, les enrober

De mots, de cyprine et plaisir

Enivrer nos sens à loisir

En addiction plus que partagée;

Les polisser , sensuelles, grisées

Celles qui n’ont pas subi la trique

Machiste et pire, fibulateur

Du clito , trancheur

Vous, mes sœurs qui avez été sous ce joug

Réagissons , c’est joli de dire : épanouissez !

Ouvrez votre sensualité!

 Demandez à celles qui subissent gang bang

Dans une cave sordide

Couvertes de sperme, loin des coups de langue

Vous, les filles qui vous faites défoncer

Via des sex toys connectés

Pour faire le buzz, pour faire vibrer

Un clic, du fric bien à l’abri.

Loin d’être moralisatrice

Et surtout sans aucun mépris

Il est temps d’inverser les rôles.

A vous, Messieurs d’offrir votre bricole

Vous faire « liker » pour votre appendice

Vous demander tous ces sévices

 » Adopte un mec » c’est bien gentil

Les recherches de cougar, les gigolos

On en a marre, c’est pas cadeau.

Ras le bol d’attirer l’attention

Par une image, provocation

A quand la photo d’une bite

Pour vanter une cuisine en kit?

Vive le regard des femmes photographes pros

Rien de plus beau qu’un sexe d’homme au repos

Si loin des 12 pieds, alexandrin

La lo(u)ve a des pattes, pas de mains

Elle est cerveau tentacule

Elle invite sa langue au goulot

Elle aspire, gobe, jamais ne recule

Vagabonde, ses lèvres sur un corps, sueur

Ouvre, fermeture à glissière

Fente humide, quand elle erre

Offrant effrontément ses opercules

Quand certains souillent leur lit de rêve

Dans l’attente d’un fugace instant d’extase

Transpirant des « je t’aime » effet canicule

Alors qu’ils l’ont conjugué au passé

Vous, les mâles , ces héros

Vous , stéréotypes patriarcaux

On vous souhaite de sortir de ces cases!

Vous faire jouir rien que par des mots

Vous peindre alors, et quel tableau!

Soyez pirates, soyez lesbiens

Soyez ange déchu, loin d’Eve

Soyez en phase,

Ouvrez les portes des paradis perdus!

N’éteignez pas les filles de joie;

 En nous perdant, vous n’avez plus qu’à…

…. Fantasmer !

Laisser un commentaire