Tendre le fil – Tantra, tentera pas ?

Mis un peu à toutes les sauces il a été de mode de proposer différentes techniques ou pratiques , dans le cadre de développement personnel ou de thérapie, des initiations , des stages de relaxation , méditation , massages ou sexe tantriques . Que se cache t’il sous ce mot ? A-t-on besoin d’un guru, d’un guide, d’un coach , d’un tutoriel ? N’en avons-nous pas fait l’expérience sans le savoir lors d’un rapport, d’un moment vécu en synchronicité totale avec l’autre? Louve , curieuse de nature se met en quête d’en indiquer quelques pistes humées lors de ses propres expériences et de vous transmettre des références tant faire se peut.

 Tantrisme : tous à votre Wikipédia ! Prenez le fil, la trame du tissu , la continuité, la méthode vers lesquels tendre et oubliez les prouesses du catalogue, à l’occidentale du Kâma-Sûtra.  Philosophie, religion, ritualisation, laisser chacun consulter, creuser et approfondir le puits de connaissances. La version occidentale  en comparaison des pays d’origine en sert des ersatz codifiés par chaque « enseignant  » dans un but lucratif tres  souvent. Difficile de simplifier , le but ici est plutôt de clarifier et d’en proposer un fil conducteur que vous pourrez tendre selon vos possibilités, envies et désirs.

Le grand principe de base est d’harmoniser l’actif (féminin) et le passif (masculin), de sublimer les messages et informations d’origine corporelle au travers des 5 sens en en prenant conscience , de les accompagner de visualisation mentale, de percevoir les énergies dont l’énergie Kundalini ( circulant de chakra en chakra) et d’accueillir une dimension spirituelle.

Louve laisse à d’autres le soin de vous « nourrir » sur les pratiques yoga, méditations et se penche sur ce point de départ du corps , vers l’esprit et l’âme à émouvoir pour une transformation, une libération, un temps de partage vers le divin.

Changer un peu du  » missionnaire » routinier ou d’un quickie quand le désir se fait urgence et se donner le temps de percevoir autrement l’autre et soi-même au travers d’une prise de conscience des corps, des sensations induites, transmises, être ici et maintenant pleinement dans le don et le recevoir par la sensualité, la volupté , l’extase et toucher le divin, les bords de l’infini ou votre propre terminologie . La recette ne sera pas complète ; seuls les principaux ingrédients seront notés i. Il vous faudra , peut-être la tester plusieurs fois, y ajouter votre grain de sel, vos épices favorites

.

Les ustensiles nécessaires : Une parenthèse de temps entièrement disponible pour les 2 partenaires. Eteindre les téléphones portables, les outils informatiques, choisir un lieu qui vous est agréable où vous pourrez vous exprimer par le corps sans être dérangé. Je vois poindre un sourire chez certain.e.s qui ont vu ou connu des expériences en stage de groupe (une foule de participants, dans une salle de gymnase ou autre..) A moins d’avoir déjà une pratique de la relaxation , du yoga, de la méditation , louve s’adresse ici à vous, néophytes.

Tout se passe avec lenteur, avec une extrême douceur et d’autant plus de bienveillance.

Pour vous mettre dans l’ambiance vous pouvez plonger la pièce dans une semi obscurité , le sens de la vue doit être conservée lumière tamisée, bougies, encens , diffuse parfum si vous le souhaitez.

Mettre une musique de fond ou un enregistrement d’éléments naturels comme l’eau d’une rivière, le bruit du vent dans les branches, le ressac de la mer etc si vous le souhaitez . Vous trouverez des playlists, des morceaux de musique regroupés  selon la fréquence sonore principale et sa vertu comme par exemple vers 432hz. Elle augmente la conscience spirituelle, moins vers le mental et l’intellect . Source Dr Jacqueline Bousquet (Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie), chercheur honoraire au CNRS (1962-1997). 936 hz  pour l’action sur la glande pinéale , mais aussi  les fréquences   285htz, 528 htz et 852 htz favorisant  l’amour inconditionnel. Ceci n’est donné qu’à titre indicatif pour vous placer dans une certaine ambiance car vous serez tellement à l’écoute de vos perceptions et de celles de l’autre que , tres rapidement vous ne focaliserez plus sur les sources de stimuli extérieurs et ces  sources  sonores deviendront des bruits blancs dont vous n’aurez plus conscience.

Avoir à portée de main de l’huile de massage à votre convenance. Vérifier cependant le dosage des huiles essentielles et connaitre les allergies éventuelles de votre partenaires. Les principes odorants, les composants naturels tres concentrés  sont des produits actifs passant la barrière de la peau , induisant donc des effets sur des organes ou capteurs cibles de l’organisme.

Se mettre « à nu », dans tous les sens du terme, sur un plan multidirectionnel en offrant son corps dans le physique et l’organique, dans ses émotions, ses manifestations, ses sentiments en ouvrant la fenêtre du mental , de la psyché et de la spiritualité. Si l’image de vous -même est dégradée , cette approche tantrique, de par les circuits mis en œuvre multiples et différents de ceux dans  vos habitudes de  sexualité ou relation à l’autre , est un des excellents moyens de se réapproprier son corps  au-delà du charnel, de l’intime. Se dévêtir de ses apparences , des « avoir » pour être.

Il est décrit des positions, des postures pour se mettre en écoute de soi -même, de l’autre et des échanges qui vont avoir lieu entre et par chacun, ensemble. En cela , je vous fais confiance pour trouver naturellement celles qui vous sont les plus appropriées. N’étant pas genriste , dans la tradition hétéronormative, phallocratique,  il est toujours décrit : l’homme H se tient ainsi tandis que la femme F blablabla. Devant tour à tour être actif.ve ou passif.ve, Louve considère pour le  » couple » HF, FF, HH que vous trouverez comment assembler vos 2 corps au mieux. La personne la plus aguerrie à la prise de conscience corporelle ou à l’initiative de cette approche( on le nommera 1) peut dans un premier temps servir de « tuteur » , d’appui, de guide fil à l’autre(2). Par exemple : s’assoir sur le sol dans une posture confortable et enlacer contre son  torse l’autre. L’accueillir ainsi, peau à peau, poser une main légère sur sa poitrine et l’autre sur son ventre . Elle fera percevoir à l’autre ses propres mouvements respiratoires ( mouvements de la cage thoracique) venant exercer une pression sur le dos de 2 lors de l’inspiration qui s’atténue lors de l’expiration . 1 sentira à travers ses paumes de main les mouvements de 2 ainsi que la dépression ou pression du dos s’exerçant sur son torse et ventre. Se centrer sur sa propre respiration , puis sur celle de l’autre permet de se placer en connexion avec ce que chacun va  percevoir de lui-même , de l’autre avant de se mettre au même diapason ou presque . Visualiser mentalement l’écoulement et le remplissage de l’air dans les poumons. Il en sera de même des autres sens .Au-delà du visuel  se laisser envahir par une image, une impression. Idem pour les odeurs , les fragrances corporelles, les bruits, les sons, les paroles ou non ….  Intellectualiser ce que le corps perçoit .

De là découle tout le reste. La formule magique est : j’écoute , je ressens pleinement et je prends conscience de tout ce que mon corps fait, voit, goute, entend, touche, sent et je te l’offre. Je m’ouvre à toutes tes propres sensations, ressentis et actions et les reçois en offrande. Je visualise mentalement cette libération progressive d’énergie de vie qui circule . Je nous « aide à mieux les faire circuler , à lever les obstacles qui sont les miens , qui sont les tiens par des gestes, des mots ou des silences , mon corps et le tien se placent en ouverture pour décrypter cet autre langage.

Les massages dits « tantriques » décrits n’ont rien de techniques . C’est un partage peau à peau qui ne se limite pas à l’usage de pulpes de doigts timides , de mains de masseurs expertes, de modelages . Le but en est le bienêtre, la détente, le lâcher prise sur les tensions ou manifestations sexuelles habituelles, le stress etc. En touchant, caressant , effleurant chaque partie du corps de 2 avec toute la surface de son propre corps ,  1 éveille les récepteurs cutanés sans discrimination des deux et vice versa . On ne se précipite pas sur les zones érogènes ou sensibles de la cartographie théoriquement connue de l’autre. C’est tout l’inverse . Partir à la découverte d’un continent entier qui devrait petit à petit devenir autant sensible, autant réactif, totalement érogène( vous en serez surpris). On vous parlera d’ouvrir les chakras en vous inondant de techniques. Ressentir ce qui se passe , ce qui apporte détente ou tension, ce qui relâche ou crispe, ce qui ouvre ou qui ferme et tout simplement être à l’écoute de ce que l’autre a dans la peau , sous la peau et s’adapter, en langueur, en lenteur , en sensualité.

Pour ce qui est du lingam ( le signe, énergie masculine de Shiva) et du yoni ( le lieu, énergie féminine de Shakti) , autrement dit le phallus et la vulve , les impositions des mains en conque, en cupule pourront être un moment pour percevoir la circulation du fameux Kundalini.

C’est peut-être l’instant propice pour arriver à cette fameuse harmonie en échange des énergies . Quel que soit votre posture , dans les clichés et représentations habituelles , 1 est assis en tailleur ou  jambes tendues plus ou moins écartées ( en fonction de la souplesse de ses adducteurs et ischio-jambiers) ,2 lui fait face et selon son gabarit repose sur les cuisses de 1 ou entre elles l’entourant des siennes. 1 et 2 s’enlacent poitrine contre poitrine . Toujours dans la lenteur, toujours dans l’extrême douceur, par des micro mouvements glissés l’un se fond dans la respiration de l’autre . Accompagnant son rythme respiratoire par des contractions du périnée (he oui, cela part bien du corporel vers le mental ) 1 fait percevoir à 2 la circulation de son souffle « vital » , son énergie , son désir, son plaisir, ses ressentis, ses visualisations mentales vers son sexe  tandis que 2 transforme toutes ses perceptions sensorielles et l’expression de son désir, plaisir en une inspiration , une ascension , une circulation partant du sexe remontant toute la colonne vertébrale vers le cerveau . Le corps à corps, l’esprit à esprit . Le flux naviguera dans ls 2 sens , 1 et 2 échangeant leur partie féminine (active) et masculine ( passive) dans un va et vient énergétique, chacun devenant émetteur et  récepteur en vases communicants.

Le fil vous parait enfin tendu ? Les trames de vos tissus cérébraux et corporels se mêlent  l’un à l’autre . Dans cette communion , cette union, Louve vous laisse dans votre  » continuité », votre propre recette . A vous de voir, de sentir, d’écouter, de toucher, de  goûter, d’y mettre votre sauce , vos envies ! Il n’y a plus de méthode, de règle, de rituel, de guru, de coach, d’enseignant .Il n’y a que vous 2 et votre liberté .  Qu’avait -elle dit ? Le don , le recevoir, la pleine conscience  dans la sensualité, les sensations, les émotions vers la volupté, l’extase  avec point de départ le  corps , puis  l’esprit et l’âme à émouvoir vers une transformation, une libération, un temps de partage vers le divin.

Juste un dernier conseil, une évidence : Qu’il est bon et bénéfique de partager ensuite le vécu , le ressenti de cette expérience que ce soit un accomplissement ou une première ébauche . Chacun en apprendra sur l’autre et sur lui-même, sur le corps, les images mentales, le niveau de conscience, le plaisir , la jouissance, les énergies, la spiritualité  . « Voie de transformation de l’être humain intégral » , le tantra . Alors tentera,  tentera pas ??

Laisser un commentaire